actualités
     
  10/03 – 22/04/2017
Participation à l’exposition de la galerie La Vitrine, Fribourg (Svizzera) :
5/5 5 artistes, 5 ans de la galerie
Dubreuil –Glattfelder – Pasquer – Rompza -Sapin
www.GALERIELAVITRINE.CH
Galerie La Vitrine    
  3/03/2017
Colloque à la faculté de philosophie de l’université de Darmstadt:
‚Dialektik –Ontologie – Kunst’ (dialectique, ontologie, art)
La contribution de Glattfelder porte le titre: „Konstruktion, Spekulation, Metapher –
Conversations avec Hans Heinz Holz“
Une pubblication est prévu dans l’edition transcript à Bielefeld
Darmstadt    
  25/02/2017
Symposium pour le 90. anniversaire du philosophe Hans Heinz Holz
„die raue See des Widerspruchs“dans la grande salle de l’institut ,Urania’,à Berlin
Glattfelder parle sur:“le contenu de réalité dans l’art construit”.
Urania, Berlin    
  27 – 30/01/2017
Fiera Arte die Bologna
Presentation monographique des oeuvres de Glattfelder
au stand de la galerie rossovermiglio de Padoue
www.rossovermiglioarte.com
Bologna, Arte Fiera    
  12/11 – 18/12/2016
Exposition personnelle de Glattfelderà la märz –galerie Mannheim et cube 4 x 4.
Au cube 4 x 4 il montre l’installation “triangle consistant de trois lignes de la même longueur »
     
   
Installation, Mannheim    
    26/11, 18h : discussion avec Sigurd Rompza, modérée par Kim Behn
www.maerz-galerie-mannheim.de
     

Würzburg, HJG and Serge Lemoine
  8/11/2016
Hans Jörg Glattfelder reçoit à Würzburg le „ Prix Peter C. Ruppert pour l’art concret en Europe“.
Au foyer du musée Kulturspeicher s’est retrouvé un public nombreux pour entendre les discours de
Dr. Marlene Lauter, directrice du musée Kulturspeicher et de la collection Ruppert
Muchtar Al Ghusain, Adjoint maire , responsable pour la culture de la ville
Peter C. Ruppert, collectionneur et donateur dul prix
Prof. Serge Lemoine, Prof. em. à la Sorbonne et ancien directeur
du Musée d’Orsay, Paris
Mr. Christian Schuchardt, Maire de la ville de Würzburg
Dans son discours Peter Ruppert a lu aussi la lettre d’éloges envoyée par le Secrétaire Général du Conseil d’Europe, Monsieur Thorbjörn Jagland:C'est une fois de plus un honneur de féliciter le lauréat du prix Peter C Ruppert pour l'Art Concret, l'éminent artiste suisse Hans Jörg Glattfelder.
Je suis fermement convaincu que l'art et la culture peuvent approfondir nos convictions démocratiques en nous ouvrant à la diversité et à d'autres façons de voir et d'expérimenter le monde. Avec l'accent mis sur l'abstraction et le détachement complet de la vision extérieure des objets, l’ Art Concret s’offre comme un langage artistique approprié du 21ème siècle de l'art, en utilisant ingénieusement la forme, la couleur, le clair-obscur, la géométrie et les mathématiques et donc peut être universellement apprécié. Depuis plus de 50 ans, Hans Jörg Glattfelder a exploré les possibilités de cette forme d'art, créant même un glossaire des termes pour aider tous les artistes participants à partager une «langue» reconnue.
Il travaille comme un poète « sous forme de sonnet », réinterprétant sans limites les éléments simples. Comme l'a dit Piotr Piotrowski, ils «poussent l'horizon de nos attentes».
Je suis ravi de féliciter Hans Jörg Glattfelder pour sa contribution significative à l'art concret et de féliciter la Fondation Peter C. Ruppert pour ce prix qui « pousse l’horizon de nos attentes ».

L’invitation à une reception au foyer du musée très généreusement offerte par la ville de Würzburg fut suivie par plus de cent personnes qui sont réstées jusqu’au tard dans la soirée.
www.kulturspeicher.de

     
   
HJG thanking    
   
HJG, S. Lemoine, Heijo Hangen    
   
HJG, S. Lemoine    
   
S. Lemoine and Hans P. Riese    
   
P. C. Ruppert and OB Schuchardt    
  22/10 – 16/12/2016
Exposition personnelle à la galerie rossovermiglio, à Padoue
Présentation d’un catalogue de 100 pages avec une introduction de Vittoria Coen.
Au cours des derniers ans la galerie a acquis un lot significatif d’oeuvres bien distribuées sur des époques diverses. Le but déclaré est de mettre l’accent de leur intérêt sur l’évolution de la recherche de Glattfelder après la période
des reliefs à pyramide.
www.rossovermiglioarte.com
Gal. Rossovermiglio, Padua    
    2/07 – 13/08/2016
„young collectors choice“,
Exposition à la Galerie Geiger, Konstanz
www.galerie-geiger.de
     
  19/06/ - 17/07/2016
„für sehen gemacht....“ (fait pour être vu…)
Exposition à la Galerie Martin Wörn, Sulzburg,
avec œuvres de John Carter, Carlos Cruz-Diez, Hans Jörg Glattfelder,
Jan Meyer-Rogge, Marie Thérèse Vacossin
à l’occasion de cette exposition la galerie publie une sérigraphie de Glattfelder
www.galerie-konkret.de
Invitation Gal. konkret, Sulzburg    
    16/06 – 19/06/2016
ART Bâle 2016
Œuvres de HJG dans les stands Lahumière, Paris et FANAL, Basel
www.fanal.ch et www.lahumiere.com
     
    26/05 – 10/07/2016
exposition
Hans J. Glattfelder, peintures – Martin Willing, sculptures
Galerie Lahumière, Paris
www.lahumiere.com
     
  29/03 – 2/04/2016
Drawing Now’, foire du dessin contemporain
Carreau du Temple, Paris
Stand Gal. Anna Wenger, focus sur H. Glattfelder
www.galeriewenger.ch
     
    12/03 – 12/06/2016
verknüpft, Haleh Rdjaian und die Sammlung,
Museum für konkrete Kunst, Ingolstadt
www.mkk-Ingolstadt.de
     
  17/03/2016
Conférence H.J.G.: “Konkrete Kunst – Umgang mit dem Dogma”, une hommage au historien d’art Georg Schmidt au 120. anniversaire de sa naissance.
Editions Fanal, Bâle
www.fanal.ch
     
  25/02 – 10/04/2016
Jan Kubicek – Hans J. étaient
Hans Peter Riese et l’écrivain Pavel Kohout
www.galerie-zaloudek.cz
   
H.J.G., Pavel Kohout, HP. Riese    
  2/02/2016
Conférence H.J.G.“Art concret – Histoire et Perspectives”
EIKON, Fribourg CH
www.eikon.ch
     
  9/01 – 27/02/2016
Hans J. Glattfelder „Through space and time,
Highlights aus 50 Jahren”,
exposition rétrospective avec un catalogue de 70 pages
Galerie Geiger, Konstanz
www.galerie-geiger.de
     
  8/01/ - 13/02/2016
perpetuum mobile –
le mouvement, une experience visuelle
Galerie la Vitrine, Fribourg
www.galerielavitrine.ch
     
  19/10/2015
conférence Glattfelder „art concret aujourd’hui“,
HEAR – Haute Ecole des Arts du Rhin, Mulhouse
www.hear.fr
     
  21/06/ -11/10/2015
„Schwarz auf Weiss“, (noir sur blanc)
avec des oeuvres de la collection du MKK
www.mkk-ingolstadt.de
     
    6/06/2015 - 11/07/2015,
exposition personnelle de H.J.G.
au Cabinet Galerie Wenger, Zürich
www.galeriewenger.ch
     
    10/05/2015 – 10/05/2016
„Rendezvous der Länder“, Nouveau accrochage de la
collection Ruppert, au ‚Museum im Kulturspeicher’,
Würzburg
www.kulturspeicher.de
     
    9/05/2015
10 Jahre Museum Ritter
„ein Quadrat ist ein Quadrat, ist ein Quadrat“,
participation de H.J.G.
www.museumritter.de
     
  20/03/2015 – 15/06/2015
Exposition personnelle „Seh-Übung“
Musée MUWA Graz,
Introduction par Anna Wondrak, Ingolstadt
www.muwa.at
   
     
    12/12/2014 – 25/02/2015
Exposition personnelle au Leopold-Hoesch Museum, Düren
Hans J. Glattfelder « Konkretheiten »
www.leopoldhoeschmuseum.de
     
   

19/09/2014
Glattfelder tient le discours inaugural à l’exposition
du peintre  suisse  Beat Maeschi au musée Kunsthaus Rehau, Allemagne
 dirigé par Eugen Gomringer

www.ksthaus-rehau.de

     
   

18/09/2014
Conversation avec l’artiste  Glattfelder dans le cadre
de l’exposition « eckig rund und bunt » au
Musée de l’Art Concret, Ingolstadt, Allemagne

www.mkk-ingolstadt.de

     
 

20/07 – 19/10/2014
 Exposition „eckig rund und bunt“
Musée de l’Art Concret (MKK), Ingolstadt
Parmi les oeuvres exposées figure le relief PYR de H.J.G.

www.mkk-ingolstadt.de

     
 

12/07/2014
Ouverture de l’exposition “glattfelder sehen“
au Musée Chasa Jaura, Valchava  dans la Val Müstair (Grisons).
Discours inaugural de Otto Bänninger
www.museumchasajaura.ch

     
 

23/05 -28/09/2014
Museum of Fine Arts -Vasarély Museum Budapest
Hans Jörg Glattfelder – That is the case too
Exposition individuelle
Installation vidéo  “Pallarel” conçue  en relation avec les  œuvres de l’exposition par Daniel Bisig
Introduction par l’Ambassadeur de Suisse Mr. Jean-François  Paroz
Au cours de l’inauguration  Dora Maurer et Glattfelder présentent la traduction en hongrois du „glossaire“. Cette traduction par Dora Maurer est publiée dans les éditions de la OSAS (Open Structure Art Society) de Budapest, dont HJG est membre honoraire.

www.vasarely.hu
     
 

10/05-28/06/2014
Hans Jörg Glattfelder“
Exposition individuelle organisée par la Galerie „la vitrine“, Fribourg.
Le journal « La Liberté » publie ce samedi 10/05 un portrait de HJG à Page 30 « L’ésthétique de la géométrie ».
www.st-hilaire.ch

     
   
     
 

29/03/ -14/04/2014
 „Hans Jörg Glattfelder – Sein und Raum“, (être et éspace)
Exposition individuelle à la  Galerie Geiger, Constance

www.galerie-geiger.de
     
 

26-30/03/2014
 „DRAWING NOW“, Paris
participation au stand der galerie Wenger de Zurich
www.galeriewenger.ch

     
   

13/ - 19/03/2014
Participation à la foire ART de Karlsruhe, avec les galeries Geiger, Lahumière, Lindner et la  März-Galerie de Mannheim

     
 

27/02/2014
Exposition inaugurale de la  Galerie Petr Zaloudek, Prague
8 evropskych konkretistu“
www.galerie-zaloudek.cz

     
 

02/02/2014
 Revue de presse de  l’exposition au mhk Zurich

     
   
     
   
     
   
     
 

15/01/2014
Conférence de Hans Jörg Glattfelder
Dans le cadre de son exposition au
musée  haus  konstruktiv,  Zürich
On attendait une cinquantaine d’auditeurs et quand  affluence dépassait les 200 on était obligé à   déménager dans une salle plus grande…
www.hauskonstruktiv.ch 

     
   
     
   

24/11/2013 -02/02/2014
«hauptsächlich grau 4, konstruiertes grau», („principalement gris“)
exposition thématique organisée par Wita Noack
 au musée Mies Van Der Rohe - Haus, à Berlin
www.galerie-geiger.de

     
   

23/11/2013 - 08/01/2014
« Zeitlos Gut»
exposition collective organisée à la galerie Geiger, Konstanz
avec des oeuvres de Glattfelder, Hangen, Mack, Megert,
Morandini, Spoerri und De Vries.
www.galerie-geiger.de

     
 

22/11/2013 – 30/01/2014
  „Beaute rationelle“
Topographie de l’Art, 15, rue de Thorigny, Paris
Au cours de l’exposition HJG tiendra une conférence sur le thème « Rationalité et Métarationalisme dans l’Art »
le 30. Janvier 2014

     
   

17/10 - 21/12/ 2013
«50 Ans Galerie Lahumière» Paris
Pour cette exposition la galerie publie un livre richement illustré avec une lettre de Gottfried Honegger.

www.lahumiere.com
     
    25/10 2013
Ausstellungs Dokumentation click to see the diashow

Vernissage in haus konstruktiv click to see the diashow

to see the  documentary video by Melanie Moser click here
     
    23/10/2013
Le livre « Glattfelder – Was der Fall ist », Editions Wienand, Cologne,
271 pages, hardcover, est en vente au shop du Musée  haus konstruktiv, Selnaustrasse 25, 8001 Zürich au prix de  55.- CHF; 
www.hauskonstruktiv.ch aussi online chez www.amazon.de  au prix de  45.- Euro
www.hauskonstruktiv.ch
     
 

23/10/2013
Vernissage de l’exposition  : „Hans Jörg Glattfelder – ce qui est le cas“
 au Musée Haus Konstruktiv (MHK), à la  Selnaustrasse 25, Zürich 1.
Pour cette occasion le Musée publie un catalogue de 250 pages dans les éditions Wienand, Cologne,
Contenant des contributions de  H.H. Holz, Eugen Gomringer , Hans Peter Riese, Marco Filoni et Stephan Geiger. Le livre reproduit  plusieurs textes théorétiques de Glattfelder, ainsi que le „Glossaire“  et un entretien avec la nouvelle directrice  du MHK,  Mme Sabine Schaschl.
Voici le Communiqué de Presse:
Dans   une vaste exposition monographique  le MHK veut rendre hommage à l’oeuvre complexe et multiple de l’artiste Suisse Hans Jörg Glattfelder. L’exposition s’étend sur deux étages et donne un aperçu de cinquante ans d’activité artistique. 
Hans Jörg Glattfelder est né en 1939 à Zurich et vit depuis 1998 à Paris. Il est consideré  parmis les plus importantes représentants  contemporains de l’art construit et concrète .Oeuvrant dans le sillage  des  ‘Concrètistes de Zurich’ – Bill,Graeser, Loewensberg et Lohse – Glattfelder s’intéresse à faire évoluer  un langage plastique dédié à la clarté  et en posant des questions rationnelles . Ses œuvres qui s’inspirent souvent à des sources mathématiques et scientifiques , fascinet autant par leur attrait intellectuelle que par leurs qualités ésthétiques.

PDF

     
 

20/08/2013
La page web  www.hauskonstrukiv.ch publie  l’annonce  et les informations pour la presse del’exposition Glattfelder - Ausstellung „Was der Fall ist“, qui sera inaugurée le 23. Octobre à 18 h.
 1/09/2013
Dans la nouvelle présentation de sa collection le Kunstmuseum de la Ville de Stuttgart a inclus trois œuvres de Glattfelder.
www.kunstmuseum-stuttgart.de

     
   
     
   

15/08/2013
« GLOSSARY » :  la traduction de l’artiste britannique  Jeffrey Steele  du „GLOSSAIRE“.
 est consultable à la page web du
Museum Kulturspeicher Würzburg , Sammlung P.C. Ruppert, (version en anglais)
 Voici le link:

 http://www.kulturspeicher.de/kulturspeicher/english-version-kultur/collections/collection-peter-c-ruppert/404422.GLOSSARY_of_Words_and_Concepts_in_Constructive
     
   

20/07/ - 28/08/2013
Participation à l’exposition estivale
 „Young Collectors Choice“ de la  Galerie Geiger, Constance

www.galerie-geiger.de
     
   

12/05 – 15/09/2013
Vasarély Museum Budapest: La „Open Structure Art Society” ( OSAS) présente 100 oeuvres  d’art construit et minimaliste de la Collection Siegfried Grauwinkel de Berlin.

www.vasarely.hu  
     
 

4/03/ - 8/03/2013
à la foire  ART Karlsruhe  i Glattfelder est re présenté par les  galeries
Geiger,Konstanz,  Lahumière, Paris,  Lindner, Wien  et März-Galerie,  Mannheim.

     
 

20/02/2013 – 30/03/2013
„Vice – Versa“, cinq artistes proposés par Peter Lindner, Vienna

à la galerie  dr.Julius /ap à Berlin
     
   

8/12/2012 – 20/01/2013
Glattfelder expose avec son ami invité à la galerie ARTOPOI
à Fribourg au Breisgau en Allemagne

www.artopoi.de
     
 

20/10/ - 21/11/2012
„Oeuvres inédites“  exposition individuelle de Glattfelder
à la  Galerie Geiger  à Constance.

www.galerie-geiger.de
     
   

12/09/2012 – 25/10/2012
Exposition personelle  „métaphores de l’espace“ de Glattfelder
à la galerie Lindner à Vienne
PDF
www.galerie.lindner.at

     
 

23/05/2012
Vernissage de l’exposition
Vera Molnar, Judith Néms, H. J. Glattfelder
à la  Galerie B55 à Budapest. Introduction par l’artiste  Dora Maurer.
Glattfelder est nommé membre honoraire de la OSAS – open structure art society.
www.b55galerie.hu

     
   
     
   
     
   

23/04/2012
La Galerie Trétjakof de Moscou expose un groupe d’artistes constructivistes qui travaillent à Paris, e. a.  Glattfelder.

     
   

22/04 – 27/05/2012 
 Museo d’Arte Moderna à Rome
 Participation à l’exposition  ”arte programmata e cinetica, anni 60 e 70.” 
www.galleriaartemodernaroma.it

     
   

28/03/2012
Au Tretjakov  Museum  de Moscou inauguration de l’exposition  ”Parisji Koka”  avec trois peintures de Glattfelder.

     
 

23/01/2012
 Zurich. En guise de finissage de l’exposition la galerie Wenger  propose une rencontre entre amis et collectionneurs  de l’artiste. Comme thème de discussion  est proposé la question de la relation entre pensée et image ( Titre du texte  de Hans Peter Riese dans le catalogue de l’exposition.

     
   
     
   

19/03 – 21/03/2012
Angermuseum, Erfurt.
Dans le cadre  de l’exposition de la collection Riese
Soirée cinéma dédiée aux artistes Suisses :
 Richard Paul Lohse  et Hans Jörg Glattfelder
Entre autres projection  du court métrage
”Glattfelder unterwegs”
CH 1997, 15 min. R. Eva Hultberg

     
   

7 - 11/03/2012
Foire ART KARLSRUHE .  Dans son exposition en tant que inivtée d’honneur, la collection de Marli Hoppe Ritter présente entre autres  une œuvre de Glattfelder.  La Galerie Geiger de Konstanz, organise  dans son stand une one-man show  bien réussite avec des œuvres de Glattfelder. Aussi la März Galerie de Blanka Heineke, Mannheim, présente deux œuvres de l’artiste.

     
 

28/1/2012
La Galerie Wenger inaugure ses  activités à Zurich,  Mühlebachstrasse 12,  avec une exposition de Glattfelder
www.galeriewenger.com

     
   
     
   

11/12/2011
Mon grand ami et mentor Hans Heinz Holz est mort en Suisse. Je me sens plus que orphelin.

     
   

Oct  2011
Le site internet du musée de Wuerzburg  publie dans les pages dédiées à la collection Ruppert le « Glossaire » rédigé par Glattfelder
GLOSSAIRE

     
 

14/09/2011 -08/01/2012
”RECTANGLE AND SQUARE,
von Picasso bis Judd”
acquisitions de la Fondation Rupf
Kunstmuseum Bern
www.kunstmuseumbern.ch

     
   

16/07/2011
conversation avec  Hans Jörg Glattfelder
devant ses  oeuvres, samedi 16.Juillet  15 heures
Museum Ritter, Waldenbuch
www.museum-ritter.de

     
 

1/07/2011
La revue TOPOS édité en Allemagne par H. H. Holz et Domenico Losurdo contient dans son numéro 35 un article de Glattfelder traitant »Les influences historiques philosophiques sur l’évolution de l’art concret’, notamment sur les traces de hégélianisme dans la pensée de Van Doesburg et le parallelisme méthodique avec la phénoménologie husserlienne.
www.toposzeitschrift.de

     
   
     
 

25/06/ - 10/08/2011
”Evidenzen”
Exposition individuelle de Hans Jörg Glattfelder
 avec des oeuvres des deux dernières décennies
Galerie Geiger, Konstanz
www.galerie-geiger.de

     
   
     
 

21/06/ - 10/08/2011
Drei Freunde aus Paris” (Trois Amis Parisiens)
J.F. Dubreul, H.J.Glattfelder, Henri Prosi
Galerie Leonhard, Graz
www.galerie-leonhard.at

     
 

22/05 – 18/09/2011
”im Fokus der 1950er bis 1970er Jahre” en parallele avec la grande exposition de Antonio Calderara le musée présente des oeuvres contemporains de ces deux décennies  de la collection  Marli Hoppe –Ritter
Museum Ritter, Waldenbuch
www.museum-ritter.de

     
 

 1/05/2011
La revue italienne Belfagor contient dans son numéro des Mai un article de Glattfelder « C.L. Ragghianti et Mondrian » dans lequel il suggère une réévaluation de la monographie sur Mondrian publiée par le grand historien d’art dans les années soixante.
www.belfagor.olschki.it

     
 

08/04 – 09/10/2011
« quadratisch… »
oeuvres choisis de la collection
Marli Hoppe-Ritter présentées dans les salles du
Museum im Prediger, Schwäbisch Gmünd, Allemagne
www.museum-galerie-fabrik.de

     
   
     
   

05/03 – 02/04/2011
”face à face”, sculptures et reliefs
Galerie Lahumière, Paris
www.lahumiere.com

     
 

1/03/2011
Musée ‘Kulturspeicher’ de Würzburg.
Nouveau accrochage de la collection Ruppert.
www.kulturspeicher.de

     
 

10/01/1011
Conférence de Hans J. Glattfelder sur le thème suivant:
„Quelles leçons pour l’art concret  à la lecture de L’Origine de la Géométrie de Edmund Husserl ?
Dans  la salle de cionférences  du musée  ‚haus konstruktiv“
Introduction par la directrice du musée   Dr. Dorothea Strauss
Link  sur l’invitation.
www.hauskonstruktiv.ch

La conférence a eu lieu à la présence de plus de cent personnes.. à côté de nombreux amis, collègues  et représentents de la Fondation h.k.  y ont assistés aussi le matématicien allemansd Dr. Ulrich Grevsmühl, l’écrivain Prof. Felix Ingold e t le collectionneur Zurichois Werner Merzbacher..

Le texte  en allemand de la conférence  peut être demandé à info@glattfelder.eu

 

     
   

4/10/ - 25/11/2010
participe à l’exposition   „konkrete Konzepte“
 dans les locaux  de la   Galerie Ruhnke, Potsdam, Allemagne
 cette exposition a été organisée par  la galleria St. Johann,   
qui présentera la même exposition après Potsdam  à Saarbrûcken

www.galerie-ruhnke.de
     
   

02/10  - 10/12/2010 
Exposition des  dessins préparatoires  pour une œuvre mural de 1987
 „Architektur im Spiegel der Farbe“
avec l’artiste berlinoise  Elisabeth Sonneck
 à la galerie  ARTOPOI
Freiburg i/Br., Allemagne
www.artopoi.de

     
   

 jusqu’au 25/09/2010
 ‘Summer Special’  , Galerie Schlegl, Zürich
www.galerieschlegl.ch

     
   

26/08/ - 31/10/2010
participation à l’exposition « ganz konkret, Folge 1 », essay de récapitulation de 100 ans d’évolution de l’art concret,réalisé par Dorothea Strauss
dans le musée ‚haus konstruktiv’,  Selnaustrasse 25, Zürich 1
www.hauskonstruktiv.ch 

     
   

3/8/2010
Weisbachsches Haus, Bleichstrasse 3,Plauen  at 18.00 p. m.
Conférence de Hans Glattfelder „Handhabe des Sichtbaren“

www.sommer-akademie.de

     
   

31/7/2010
Ouverture de l’exposition proposé par Eugen Gomringer
»100 ANS  ART  CONCRET. STRUCTURE ET PERCEPTION . 2010 »
dans les espaces de laKunsthalle Rehau, Rehau AG. Discours inaugural tenu par Beat Wismer, directeur du Musée Kunst Palast, Düsseldorf. Le catalogue contient dans la part de documentation le ‘glossaire’ proposé par Glattfelder.L’exposition restera ouverte jusqu’à la fin d’Octobre.

www.kunsthaus-rehau.de
     
   

31/7/ 2010
à 11 h  sera inauguré l’exposition de Hans J. Glattfelder dans les salles de « Weisbachsches Haus » de Plauen / Vogtland avec un discours de  Hans-Peter Riese,  auteur connu pour ses publications sur l’art construit - concret et notamment sur l’art russe.

 www.sommer-akademie.de

     
   

29/7 – 8.8.2010

 Ouverture de la  XVII  Internationale Sommerakademie  Plauen/Vogtland,  seminair sur le thème « ars inveniendi , Stratégies d’invention » sous la direction de Hans J. Glattfelder
Cliquez ici pour PDF

www.sommer-akademie.de
     
 

5/5/2007
La revue litteraire  italienne  Belfagor,  dirigé par C. F. Russo, publie l’essayl’origine della geometria e l’arte concreta’  de Glattfelder. Il s’agit d’une traduction élargie et modifiée du texte“„ Konkrete Kunst aus der Sicht von Husserls ‚Ursprung der Geometrie’, publié en 2003.
Belfagor LXV, nr. 3, Casa Editrice Leo S. Olschki, Firenze

     
 

2/03/2010
La „Franfurter Allgemeine Zeitung“ publie une recension de l’exposition de Glattfelder à la galerie Hoffmann  link

     
   

20/02/2010
Publication des conditions pour participer à la « Sommerakademie » de Plauen (Allemagne) dirigée cette année par Hans J. Glattfelder.
Cliquez ici pour PDF

     
   

18/02 – 18/O3/2010 
Exposition   „ J.F. Dubreuil, H. Glattfelder, T. Ridell“ À la Galerie  Carin Hjärne  de  Helsingborg en Suède

     
  5/12/2009 – 5/04/2010
Exposition personelle à la Galerie Hoffmann,
Görbelheimer Mühle, Friedberg (Francfort
Hans Jörg Glattfelder, installationen, skizzen,
Bilder ab 1965
L’invitation contient un texte de Glattfelder “Pourquoi un glossaire ? »
et des extraits du glossaire en allemand, français et anglais.
Le « Glossaire » sera prochainement en libre consultation dans ce site.
www.galeriehoffmann.de

 
 
 
 
 
   
     
  19/11/2009 – 24/01/2010
« Reconnaître », Exposition dans l’espace d’art
Paksi Képtàr, Hongrie.
45 acteurs européens de l’art construit
le carton d’invitation contient l’extrait suivant , très flatteur, du livre « kunst konstruktiv-konkret » de H. P. Riese :
(….) on ne s’aperçoit que de très peu de tentatives de sortir de cette impasse. Si par exemple le Suisse Hans Jörg Glattfelder abandonne l’espace euclidien et se déplace dans l’espace non euclidien et développe ainsi une stratégie artistique, il se trouve d’un pas en avance sur la majorité de ses collègues de la mouvance constructive/concrète. … par cette adoption d’une conquête scientifique
www.paksikeptar.hu

     
  31/10/2009
Vernissage de l’exposition “H.J. Glattfelder – Vladimir Skoda”
Galerie Artopoi, Freiburg im Breisgau
www.artopoi.de

 
 
 
     
  13/10 – 24/10/2009
« Art Construit » J.F. Dubreuil, H. J. Glattfelder und T. Ridell
Exposition au Péristyle de la Mairie 3. Arrondissement, Paris.
Inauguration en présence du Maire Pierre Aidenbaum et Patrick Badard, Conseiller délégué à la Culture, l’Animation locale et à la Mémoire.
www.mairie3.paris.fr

 
 
     
  3/10/2009 - 10/01/2010
« Konkret. Die Sammlung Heinz und Anette Teufel im
Kunstmuseum Stuttgart”. Exposition au nouveau musée de la ville de Stuttgart. Catalogue de 310 pages. (trois œuvres de Glattfelder reproduites)
www.kunstmuseum-stuttgart.de

 
 
 
     
 
17/09/2009
Vernissage d’une exposition individuelle de Glattfelder à la galerie Leonhard à Graz en Autriche.
www.galerie-leonhard.at


     
  11/09/ - 24/10/2009
exposition individuelle de Glattfelder à la
Galerie am Lindenplatz, Vaduz (Liechtenstein)
Hans J. Glattfelder „extensions“
Pour l’occasion de son 70ème anniversaire Glattfelder a reconsidèré des idées structurelles qu’il avait utilisées au debut de son parcours artistique. Il en extrait des matérialisations – des ‘concrétisations’ - intrinsèques, mais inédites, d’où le titre de
« extensions »
donné à cette exposition. Ces solutions nouvelles mettent aussi en relief la solidité de la disposition originaire dans l’œuvre de Glattfelder
www.galerielindenplatz.li

     
   
     
   
     
   
     
  19/06 - 2/11/2009
»L’OBLIQUE : un regard sur la géométrie contemporaine ».
L’exposition dans les Musées Municipales de Montbéliard interroge l’art géométrique contemporaine sous le point de vue de l’oblique. Curieusement pour cette occasion on a choisi parmi les œuvres de Glattfelder un relief à pyramides (plutôt ‘orthogonal’ (de la collection du MKK Ingolstadt) et ne pas une ‘métaphore non-euclidienne’. Mais, de toute façon, c’est une très belle exposition d’adieu du directeur Bernard Fauchille qui prend sa retraite.

     
    15/052009
Inauguration à Veszprém, en Hongerie, de l’exposition
« SCHWEIZ KONKRET » organisée par la Vass Collection.Un catalogue avec un texte très compétent de Katrin Heidt est publié pour l’occasion. Les deux œuvres de Glattfelder de la collection Vass y sont reproduites.
L’exposition restera ouverte pendant deux ans.
www.vasscollection.hu

     
  26/03/2009
La revue italienne de design et architecture “ABITARE” met en ligne une interview fait par le philosophe Marco Filoni, qui interroge Glattfelder sur ses idées et son parcours artistique. Actuellement le texte – bien illustré – n’est accessible qu’en italien, des traductions en anglais et enallemand sont prévues. Pour la version italienne cliquez :
www.abitare.it/featured/hans-jorg-glattfelder/langswitch_lang/it/
On peut y faire des commentaires ou poser des questions.

     
  20/03/2009
à l’occasion de leur double exposition personnelle dans les espaces des éditions Fanal à Bâle, Axel Rolhlfs et H. J. Glattfelder dicsutent sur le thème :
« Dialectique du Concret »
L’exposition restera ouverte jusqu’à la fin de Juin.
Ateliers Fanal, St Alban Tal 39, CH-4052 Basel

     
  17/03/2009
comuniqué de ‘haus konstruktiv’, Zürich :
18.30 : Une conversation entre Jakob Bill et
Hans J.Glattfelder « Sur Max Bill et l’art concret », modération par la directrice Dorothea Strauss.
Les deux artistes sont présents avec leurs œuvres dans la collection de l’institut. Amis depuis longtemps ils ont côtoyé et dialogué avec l’œuvre de Max Bill. Au centre du dialogue sera la question de l’actualité de l’art concret en général et dans l’œuvre de Max Bill en particulier.
Apéro au Café du Musée.
L’évènement sera enregistré par Radio LORA.
www.hauskonstruktiv.ch

     
  4/03 – 8/03/2009
Dans le cadre de la jeune foire très dynamique ART Karlsruhe la
März-Galerie
de Blanka Heineke (Mannheim) présente des groupes d’œuvres de Vera Molnar, Hans J. Glattfelder et Sigurd Rompza ;
La galerie ARTOPOI présente en ‘one artist show’ une installation photographique de Inge Dick et Hans J. Glattfelder avec des œuvres choisis anciennes et récentes.

   
     
  31/01 – 24/03/2009
« Dessins concrètes «, exposition à la galerie ARTOPOI, Fribourg i/Br. (Allemagne), avec des contributions de
H. Glattfelder, Axel Malik, Robert Schad et Yamauchi Tatsuo.
www.artopoi.de

     
  13/10 – 15/11/2008
Dans l’espace « projektraum4 » à Mannheim (Allemagne)
Glattfelder présente une installation « triangle à trois côtés de la même longueur ». Il y mène une réflexion sur la constitution matérielle des objets d’origine imaginaire; en l’occurrence les « côtés de la même longueur » sont constitués d’un rayon laser, d’un fil bleu tendu et d’une pelote de fil de fer. Cette configuration fait plus appel à la matière grise du spectateur qu’à ses facultés rétinales…. comme dirait Marcel Duchamp. Pour l’occasion Glattfelder a invité son contemporain Red Left Talg, originaire de Terre Neuve, dont il estime que les recherches conceptuelles témoignent d’une certaine affinité avec sa propre démarche, particulièrement dans les « méta-readymades » qui présentent une réflexion inédite sur l’œuvre de Marcel Duchamp.
Red Left Talg a forgé ce néologisme pour nommer son procédé inédit par lequel il se rapporte à des readymades existants – notamment de Marcel Duchamp – par le biais d’une dimension métalinguistique : il commente les readymades par des readymades. Dans ses œuvres on peut remarquer une nuance d’ironie, mais dans le fond elles restent respectueuses et elles produisent sans doute un élargissement des significations de l’œuvre de Marcel Duchamp.
Les titres font partie intégrante des méta-readymades de R. L. Talg : l’archi-célèbre « fontaine » de Duchamp devient ainsi « Fontaine Malade », le « hérisson » devient « Duchamp dans l’ère Baselitz »,
La « roue » devient « l’Enfance de Marcel » et la plaquette »Eau et Gaz à tous les Etages » est transformée en « Plaquette Négativiste » (Ni Eau ni Gaz à Aucun Etage).
On ne trouve que des traces très sporadiques de la vie et des activités de Red Left Talg. On sait qu’il est né à Saint Paul (Terre-Neuve) en 1939. Dans les années 80 il a suscité de nombreuses discussions avec sa proposition de refroidir les zones tropicales par une coloration rigoureuse des nuages, ce qui lui a valu l’appellation de « père de la météorologie concrète ». Certains savants linguistes lui attribuent l’invention du « quadrilatère sémiotique ».
projektraum4 - Augartenstr. 68 - Mannheim - www.projektraum4.de
www.maerz-galerie-mannheim.de
mise en place de l’installation  
 
détail  
 
vue d’en haut  
 
vernissage, avec Blanka Heinecke  
 
vernissage : le public  
 
metareadymade « fontaine malade »  
 
« le hérisson de Baselitz »  
 
« l’enfance de Marcel »  
 
« plaque négativiste »  
 
vue d’ensemble de « Duchamp extensions »    
    4/10/2008
Vernissage de l’exposition « H.J. Glattfelder-Les reliefs à Pyramide », dans les salles de la galerie « L’Incontro » à Chiari (Brescia), Italie.
A cette occasion la galerie a publié un catalogue illustré de 56 pages avec un texte de Marco Filoni, en italien et anglais.
L’exposition reste ouverte jusqu’au 23 Novembre.
www.galleria-incontro.it
     
  18/05 – 28/09/2008
« Bildertausch » (« échange des tableaux »

Museum Ritter, Waldenbuch ( 30 km à sud de Stuttgart)

Nouvelle présentation de la collection Marli Hoppe-Ritter,
un groupe d’œuvres de Glattfelder a été choisi dans cet accrochage qui sera ouvert au public jusqu’à la fin de septembre

www.museum-ritter.de

il "Relief Pyr 3/1868 "    
     
  24/4/2008
Conférence de Hans J. Glattfelder : « penser l’art concret »

Espace de l’Art Concret
Jeudi, 24. Avril
Château de Mouans Sartoux, Salle 8

Hans J. Glattfelder va exposer sa concéption de l’art concret comme le noyeau dur de tout art non reférentiel. Il le présentera comme un organisme toujours vivant, capable d’interagir avec d’autres domaines comme les ciences et l’évolution de la société. La conférence sera l’occasion de présenter un glossaire des mots autour la notion du « concret ».

Pour lire le « glossaire » cliquer ici.

www.espacedelartconcret.fr
avec Jean Marc Avrila
l’équipe de l’EAC
un moment de la conférence
en embauche temporaire
     
    05/04 - 24/05/2008
Exposition personelle de Hans J. Glattfelder
Peintures et oeuvres sur papier
Galerie artopoi
Guntramstrasse 43
79106 Freiburg i/Br.
Horaires d’ouverture :
Lu/Ma/Me 15 – 19 h, Jeu – 20 h, Sa 12 – 15 h
www.artopoi.de

     
    3/4 - 7/4/2008
ART-PARIS au Grand Palais, oeuvres de Glattfelder présentés
par la Galerie Lahumière, Paris
et la Galerie- Edition Fanal, Bâle

     
  18/3 2008
Sortie du livre
„L’analogie dans la démarche scientifique »
sous la direction de Marie-José DURAND-RICHARD
éditions L’Harmattan, Paris
illustré en couverture par H. Glattfelder
     
    19/1/2008
Vernissage à Winterthur de l’exposition Max Bill à l’occasion du centenaire de sa naissance. Une publication(240 pages, 65 reproductions en couleur, 125 n/b) contient les contribution de 14 auteurs, parmi lesquels l’article « constance et transformations de la notion de la notion de ‘concret’ chez Max Bill »
de H.J. Glattfelder.

     
  12/1/2008 – 12/2/2008
Exposition personelle « BALISES D’UN PARCOURS »
Galerie Lahumière, 17, rue du Parc Royal, Paris 3
Vernissage Samedi 12. Janvier 2008 de 15 à 19 heures
Horaires :
du mardi au vendredi de 10 à 13 h et de 14 à 18 h 30
Le samedi de 11 à 13 h et de 14 à 18 h

Le dépliant d’invitation contient une déclaration de Glattfelder :

« L’entreprise de réunir des oeuvres issues d’une activité s’étalant sur plusieurs décennies, comme dans cette exposition, suscite la curiosité d’y découvrir une évolution ou une continuité.
Quel est, en effet, le fil conducteur entre mes reliefs très structurés, colorés et optimistes des années 60, les ‘métaphores non euclidiennes’ des années 80 ou encore les investigations sur la matérialité de la couleur de ces dernières années ?
Au delà des différences une thématique me semble -t-il y est toujours présente : celle de mettre au centre de l’attention la perception de l’espace. L’espace, chacun sait ce que c’est : on le parcourt, on y vit, on l’occupe. Et pourtant, dès que la réflexion aborde rigoureusement le phénomène, l’espace nous apparaît aussi mystérieux que le temps.
C’est dans cet esprit d’étonnement que je conçois mes tableaux et reliefs. Et c’est dans cet état d’esprit que ces oeuvres se révèlent pleinement à qui les observe. Dans et par une oeuvre ainsi conçue on trouve un lieu privilégié où réfléchir sur sa propre perception, pour ‘percevoir la perception’, en particulier la perception de l’espace. C’est la raison principale pour laquelle je situe ma recherche – dont la racine phénoménologique est évidente - dans la tradition de l’art concret : c’est le seul courent artistique qui, dès ses origines en 1930, ait opéré la révolution de déplacer l’intentionnalité dans l’œuvre d’art du signifié au signifiant, du contenu au signe. Cette inversion implique que l’oeuvre d’art concret ne signifie rien d’autre que soi même et que l’espace occupé assume donc une importance de premier ordre.
Et ceci correspond parfaitement à l’orientation de mes recherches. «

Glattfelder
www.lahumière.com

vue partielle de l’exposition
conversation avec Mme. Le Pommeréet M. Serge Lemoine
un Toast de Mme. Lahumière
…et de HJG
     
  1/12/2007
La revue littéraire italienne „Belfagor“ dans son numéro 372 publie le texte « Alle origini dell’arte concreta », traduction en italien de ma conférence « L’art concret à Paris dans les années 30. » Note introductive par le philosophe italien marco Filoni. Cette publication est faite dans l’intention de donner un nouveau souffle à la discussion autour la notion de l’art concret en Italie.
La revue « Belfagor » fut fondée par Luigi Russo en 1945.
www.olschki.it/riviste/belfagor/inlibr.htm

     
    22/11/2007 – 17/2/2008
Participe à l’exposition « Sammlung Rolf und Friedel Gutmann » à la haus konstruktiv, Zurich. Il s’agit d’une donation d’oeuvres d’art construit et conceptuel de Mme. Friedel Gutmann à la mémoire de l’architecte Rolf Gutmann, décédé en 2002.Un catalogue est publié pour l’occasion.
www.hauskonstruktiv.ch

     
  10/11/2007 – 13/1/2008
Exposition personnelle à la galerie Carmen Weber, Seestrasse, Zoug, Suisse.
C’est la septième exposition individuelle dans cette galerie.
Au sous-sol aquarelles monochromes de Dieter Villiger.
www.GalerieCarmenWeber.com

vue de l’exposition a Zug
un autre point de vue
un visiteur: David Bill
     
    2/11/2007 – 6/1/2008
L’association hongroise Open Structure Art Society organise à Budapest au Musée Vasarely l’exposition “L’exemplification devient Art » Mme. Krisztina Passuth, historienne d’art très connue (p. ex. par sa monographie sur Moholy-Nagy) a tenu le discours inaugural. Elle y disait, entre autre : « Les formats inhabituels des peintures de Glattfelder, d’une irrégularité irrégulière nous rappellent une lointaine tradition du « Stijl » - les formats d’image innovatifs de Theo van Doesburg et la vibration des formes colorèes de Bart van der Leck. L’espace courbe que Glattfelder réussit à créer avec ces moyens représente une illusion optique qui reçoit dans l’art de nos jours sa signification authentique. »
www.osas.hu
     
    30/9/2007 – 20/4/2008
«regard 03 : Surprises Concrètes »,
les nouvelles donations de Sybil Albers et Gottfried Honegger
ainsi qu’un don de Hans Jörg Glattfelder
Espace de l’Art Concret, Château de Mouans Sartoux
www.espacedelartconcret.fr

     
    14/6 – 19 /8 – 2007
Exposition thématique « Exemplification devient Art »,
Wilhelm-Hack-Museum, Ludwigshafen, Allemagne
www.wilhelm-hack-museum.de
     
  7 / 6 – 7 / 7 – 2007
Exposition de groupe : « 8 x KONKRET, Concrete Art in Europe today »
Beardsmore Gallery, Londres
www.beardsmoregallery.com
     
   
     
   
     
   
     
  25/3 – 2007
Participation avec la galerie Carmen Weber de Zug, à la foire d’art de Karlsruhe
     
  10/3 – 2007
Le volume ‘Unterschied und Widerspruch’ publié en occasion du 80.ème anniversaire du philosophe Hans Heinz Holz par Christoph Hubig et Jörg Zimmer ,
(ed. Jürgen Dinter, Köln, 2007, 257 pag.), contient entre autres le texte de Hans Joachim Albrecht ‘contre la privatisation totale de l’Art’ et l’ essai ‘sur la constructibilité des images’ de Hans J. Glattfelder.

     
 

1/3 – 2007
À l’occasion du 80ème anniversaire du philosophe Hans Heinz Holz la Leibniz – Societät et la Hegel- Marx Gesellschaft organise un symposium au titre «Die Lust am Widerspruch » (le plaisir de la contradiction) dans le grand auditorium de la Humboldt-Universität de Berlin. Pour célébrer l’évènement sortira un volume commémoratif avec nombreux contributions de savants et d’amis de Hans Heinz Holz en provenance du monde entier. Moi-même j’ai eu le plaisir de contribuer un texte traitant de « la constructibilité des images ».

   
   

10/2 – 29/4-2007
Le Kulturspeicher de Würzburg, musée qui abrite la collection Peter C. Ruppert ( art concret en Europe depuis 1945) ouvre une exposition au titre : »ausgerechnet...Mathematik und konkrete Kunst » (précisément ...mathématique et art concret). L’exposition montre la pensée visuelle ‘exacte’ avec des oeuvres d’artistes très connus comme Delaunay, Klee Mondrian ou Vantongerloo, mais aussi des expérimentes de jeunes artistes sont exposés, démontrant ainsi la continuité dans les recherches de cette filière. Glattfelder est présent dans l’exposition avec une « métaphore non-euclidienne » de la collection Ruppert. Pour l’exposition ce tableau a eu l’honneur d’une analyse structurelle faite par les étudiants de l’Institut de mathématique de l’Université de Würzburg. Les résultats de cette analyse et une explication des principes de la géométrie non-euclidienne sont affichés à coté du tableau. www.kulturspeicher.de

     
    20/11 - 2006
Avec un titre bien visible « Abstrakte Malerei – konkret : philosophische Sehschule am Beispiel Kandinskys » (peinture abstraite – concrete: éducation philosophico-visuelle à l’exemple de Kandinsky) la Neue Zürcher Zeitung publie une recension de ma traduction de A.lexandre Kojève « Les peintures concrètes de Kandinsky ». L’auteur de cet article est le Prof. Felix Philipp Ingold, poète lyrique et spécialiste des langues et cultures slaves .
Pour la lecture du texte en allemand cliquez ici.
   
 

11/11-2006
La galerie Nicole Schlégl célèbre les 35 ans de son activité avec un accrochage de tous ses artistes. Bonne anniversaire pour tes 35 ans, Nicole !
www.galerieschlegl.ch

   
 
29/9-2006 – 28/2-2007
Au musée d’art concret de Ingolstadt (MKK) s’ouvre l’exposition « Die neuen Tendenzen ». Il s’agit de la reconstruction d’un mouvement artistique qui était très actif en Europe dans les années soixante sous les noms de « nouvelle tendence » et « nove tendencije » entre Zagreb et Paris. C’est curieux de voire devenir ‘histoire’ des choses et evenements qu’on a vécu soi même. Glattfelder participe à l’exposition et espère de revoir en cette occasion l’autobus dont il a projeté le dessin coloré pour la régie des transports de la ville de Ingolstadt. L’exposition est bien documentée avec un catalogue.
www.mkk-ingolstadt.de
interestted visitors  
 
Gottfried Honegger talking with Christoph Haerle  
   
 
   
 
16/7-2006
Vernissage de l’xposition K. Staudt – H.J. Glattfelder »Räume – zwei Sichtweisen im Dialog“ ( espaces – dialogue entre deux visions) à la galerie Nicole Schlègl, Minervastrasse 119, Zürich.
« à partir des années 60 le thème principal des deux artistes est l’espace : chacun d’eux cherche à focaliser son attention sur cet a priori énigmatique, cherche d’établir un dialogue, de tisser des réflexions lisibles dans l’oeuvre. Au cours de plusieurs décennies se sont développés deux façons assez différentes de percevoir ce phénomène : calmement et sans solution de continuité chez Staudt, plus experimentell et partant de points d’attaque variables dans celle de Glattfelder. De cette confrontation les deux amis – et avec eux la galeriste - s’attendent des nouveaux aspects du thème ‘espace’. L’exposition dure jusqu’au 4. Novembre. www.galerieschlegl.ch
Glattfelder driving his bus  
 
the 'full permutation' in Ingolstadt.
 
   
 
20/5-2006
Le dernier numéro de la revue TOPOS (« contributions internationales à la théorie dialectique, dirigée par Hans Heinz Holz et Domenico Losurdo) est entièrement dédiée aux problèmes de l’esthétique. J’ai eu l’honneur de contribuer à ce projet avec un article : » Kunst als gegenständliche Tätigkeit » (L’art en tant que activité objectivée). Le texte part du constat que la production finalisée d’objets caractérise de manière fondamentale et distinctive l’espèce humaine. Il examine ensuite les implications sociales de tout activité artistique et étudie comment cette interdépendance influence à son tour l’évolution de la production artistique. Autres chapitres sont dédiés à « l’historicité des inventions artistiques », « force imaginative et pouvoir figuratif », « forme intentionelle –matérialisation adéquate –recéption competente » et à conclusion un excursus demi sérieux sur la « constitution d’une aura pécuniaire ».
Repères bibliogr. :
Ästhetik/Napoli, Edizioni La Città del Sole, 2006 ; (Topos, H.25)
TOPOS est distribué par: Dr. Dieter Kraft, Seestr. 35, D-13353 Berlin
e-mail : Redaktion-Topos@gmx.de
   
   
27/4-2006
L’Institut Suisse d’Histoire d’Art (SIK) presente sur le web un répertoire des artistes suisses.
A l’onglet « artistes » Glattfelder apparaît avec une riche documentation biobibliographique et iconographique.
www.sikart.ch
   
   
13/3 – 1/5-2006
Participation à l’exposition « stets konkret » à la galerie Bernd Lausberg à Dusseldorf. Idée et collaboration de Hubertus Schoeller. Discours inaugural de Hans Peter Riese.
   
   
26/1-2006
Soirée de présentation à la galerie Schlégl à Zurich du livre Alexandre Kojève : »Les peintures concrètes de Kandinsky » traduit en, allemand et commenté par Hans J. Glattfelder. Le livre vient de sortie dans les éditions Gachnag & Springer, Bern et Berlin. La publication de la traduction de ce texte de 1936qui jusqu’à présent était inédit en Allemagne constitue une bonne occasion à reconsidérer des notions fondamentales de l’art concret.
La soirée est dédiée à la mémoire de l’éditeur et artiste Johannes Gachnang qui est décédé depuis peu de semaines. Un public nombreux – plus de cinquante personnes- ont suivi la conférence qui était suivi d’une longe discussion.
www.galerieschlegl.ch
   
   
18/12-2005 – 19/3-2006
Exposition « visionäre Sammlung 1 » organisée dans les les locaux de ‘haus konstruktiv’, Selnaustrasse 25, Zürich. Glattfelder y est présenté avec un tableau de la collection du musée.
www.hauskonstruktiv.de
   
 
12/11-2005 – 15/1-2006
Le Forum konkrete Kunst organise dans la grande « Peterskirche » à Erfurt une exposition en collaboration avec la fondation Pro Helvetia : « Schweiz –konkret ».Discours inaugural de Eugen Gomringer. Dans les mêmes jours a eu lieu un symposium au cours duquel Glattfelder a tenu une conférence sur le thème : « Réalisme des universaux et constructivité dans les Seins-Formen de Hans Heinz Holz. Le text de cette conférence sera publié par Mme Heidi Bierwisch dans les actes du symposium.
   
 

15/11-2005
Le livre Alexandre Kojève :Die konkrete Malerei Kandinskys est sortie « dans les librairies » délivré par les éditions Gachnang & Springer, Bern/Berlin. J’ai traduit et commenté ce texte que A. Kojève –Philosophe et.. neveu de Kandinsky – écrivait pour son oncle en 1936. Publié en France seulement en 1966, l’essai de Kojève n’est pas du tout connu en Allemagne, même pas par les spécialistes de l’art concret (j’ai mené une enquête personelle). Je prends la traduction donc comme une bonne occasion pour rediscuter les notions fondamentales du terme concret –et donc de l’art concret - muséfié et même mummifié de nos jours.
ISBN 3- 906127 – 79 – 6
Pour savoir plus du livre cliquez ici

"sidereus nuncius" at ART COLOGNE  
   
 
28/10 – 1/11 -2006
ART COLOGNE : La galerie Hoffmann montre dans son stand de la foire quelques oeuvres récentes de Glattfelder. Dans l’illustration on voit « siderus nuncius » 2005, 150 x 260 cm. En bas à droite une sculpture de martin Willing.
Architect Max Dudler and Glattfelder standing before "Permutation 1984"  
   
 
20/10 – 2005
Dans la bibliothèque du Centre Allemand d’Histoire de l’Art, 10 ; Place des Victoires, Paris, J’ai tenu une conférence, en français, sur le thème :
L’art concret à Paris dans les années trente : un pétard mouillé.
Dans l’audience très nombreuse d’étudiants d’histoire de l’art, d’amis et de personnes intéressées à l’argument, j’ai eu le plaisir de reconnaître Gottfried Honnegger (le fondateur du Centre Art Conret à Mouans-Sartoux), Prof. Serge Lemoine (directeur du Musée d’Orsay) et Werner Spies. Une discussion très intéressante a suivi la conférence, notamment sur le propos de Serge Lemoine que la projectualité pure de l’oeuvre d’art n’était pas une prérogative exclusive de l’art concret, mais se manifestait déjà dans des époques précédentes. A cette discussion ont participé le Prof. Gaethgens (directeur du Centre Allemand),Gottfried Honegger et moi -même.
www.dt-forum.org
Place des Victoires Paris
   
 
16/9 – 2005
Inauguration du nouveau Musée Ritter à Waldenbuch (près de Stuttgart) à la présence de la mécène et fondatrice Marli Hoppe – Ritter , de la Ministre de la Culture Allemande,
Mme. Chrisine Weiss , de l’architecte du musée Max Dudler et de très nombreux artistes.
Le titre de l’exposition d’ouverture est « Square »,un séléction qui comprend la partie plus significative de la collection Marli Hoppe Ritter, centrée sur le format carré. Glattfelder est présent avec la grande « Permutation aus 4 X 4 virtuellen Farbkörpern » 1984, recemment acquis à la collection Marli Hoppe Ritter.
www.museum-ritter.de
Galerie Hoffmann, Friedberg  
   
 
30/5-2005
Après six mois se termine mon exposition « Expérimentes exactes sur la perception des choses et les signes » dans la galerie Hoffmann à Friedberg (près de Francfort en Allemagne)à coté des exemplifications de ces expériments y étaient exposés oeuvres de tout l’arc des dernières 40 ans de mon travail. Selon les deux galeristes ‘ Slu’ et Heidi Hoffmann la fréquentation de l’exposition a été bonne et plusieurs oeuvres importantes sont allés dans les bonnes collections, comme celle de Mme. Marli Hoppe-Ritter ou Peter C. Ruppert.
www.galeriehoffmann.de
Museum für konkrete Kunst, Ingolstadt  
   

22/1-2005
Pour célébrer les 80 ans du poète Eugen Gomringer le musée d’art concret (MKK) d’ Ingolstadt a organisé une exposition avec le titre « experiment konkret ». Le nouveau directeur Tobias Hoffmann a vidé toutes les salles du musée et ensuite il a donné ‘carte blanche’ à Eugen Gomringer à les meubler à son gré, selon ses préférences. À mon arrivée à Ingolstadt j’ai eu la surprise de découvrir une petite exposition personnelle de mes oeuvres et de me voir présenté –avec K.-H. Adler, Karl Gerstner, et François Morellet – comme représentent dun ligne « très experimentelle » de l’art concret. Merci Eugen Gomringer !
www.mkk-ingolstadt.de